Tout savoir sur le prêt viager hypothécaire

Vous avez besoin d’argent pour concrétiser un projet ou souhaitez obtenir une rente régulière pour compléter votre retraite ? Si vous êtes propriétaire, le prêt viager hypothécaire (PVH) répond à votre besoin.

Pas d’assurance de prêt à souscrire, pas de remboursement de votre vivant obligatoire, conservation de votre droit de jouissance du bien à des fins de logement… le prêt viager hypothécaire est un moyen sûr pour obtenir des liquidités tout en restant propriétaire de votre maison ou appartement. 

Qu’est-ce qu’un prêt viager hypothécaire ?

Un prêt viager hypothécaire permet à une personne âgée ou retraitée, généralement de plus de 60 ans, d’emprunter de l’argent en mettant en garantie son bien immobilier.

Ce prêt s’adresse donc à des seniors propriétaires d’un bien d’habitation pour lequel le crédit immobilier a été soldé. Son avantage ? Pas de questionnaire d’assurance et pas de capital à rembourser du vivant de l’emprunteur. 

 Les deux types de Prêt Viager Hypothécaire

Vous avez le choix entre deux options de remboursement de votre crédit, dans les deux cas, le capital sera à rembourser après votre décès. À noter toutefois que si vous souhaitez vendre votre bien mis en garantie, vous êtes tenu d’en informer la banque et de rembourser votre PVH. 

Le PVH avec remboursement au décès de l’emprunteur

En choisissant cette option, vous n’avez rien à payer de votre vivant. Le capital du crédit et les intérêts seront remboursés lors de la vente de votre bien immobilier ou par vos héritiers si ils souhaitent conserver le bien, soit, après votre décès.

Votre maison ou appartement a perdu de sa valeur et sa vente ne couvre pas le montant emprunté ? Pas de panique, il n’y aura aucune conséquence pour vos héritiers, c’est l’organisme prêteur qui prend à charge le solde manquant (la dette est plafonnée à la valeur du bien à échéance).

 Le PVH avec remboursement des intérêts sur la durée du contrat

Vous pouvez aussi choisir de rembourser les intérêts tout au long de la durée de votre contrat. La banque ou l’organisme de crédit vous remettra un échéancier des versements à effectuer.
Pour information: ce n'est pas le cas du prêt Jubilé pour lequel, les intérêts seront remboursés au moment du décès. En effet, Jubilé ne souhaite pas proposer cette forme de remboursement pour ne pas alourdir le reste à charge des emprunteurs.

Vous désirez rembourser l’intégralité de votre crédit avant la date de fin de votre contrat ?
C’est tout à fait possible, cependant certaines banques refusent le remboursement anticipé du prêt viager hypothécaire si celui-ci arrive presque à échéance. Vérifiez donc les conditions de remboursement de votre crédit.

 Comment se déroule un prêt viager hypothécaire en 2022 ?

1. La souscription : Vous avez décidé d’accepter l’offre de votre banque ? Dans ce cas, vous signerez le contrat de prêt chez le notaire. C’est à ce moment que vous allez accepter d’hypothéquer votre bien immobilier pour une durée de 50 ans. Le notaire acte le versement du montant qui vous a été accordé.

2. Le remboursement : Les intérêts et le capital seront à rembourser après votre décès. À votre décès, le bien sera vendu pour rembourser votre dette ou vos héritiers remboursent votre dette et conservent la propriété de votre maison ou appartement.

3. La rupture de contrat : Il existe des raisons qui vous autorisent et autorisent votre banque à mettre un terme à votre prêt viager hypothécaire :
- Vous vendez le bien que vous avez mis en hypothèque
- Le bien fait l’objet d’un démembrement
- Vous avez failli à votre devoir d’entretien du bien
- Vous pouvez vous aussi mettre un terme à votre contrat en demandant un remboursement anticipé 

Les réponses à vos questions courantes sur le Prêt Viager Hypothécaire

Vous avez des questions sur le PVH ? C’est tout à fait normal. Ce crédit, comme tout crédit, est un engagement important.

En tant que spécialistes du prêt viager hypothécaire, nous répondons vos questions de futur emprunteur. 

 Quelle est la différence entre un prêt hypothécaire et un prêt viager hypothécaire ?

Un prêt hypothécaire doit être remboursé du vivant de l’emprunteur. Le prêt viager hypothécaire peut-être remboursé :
Au décès de l’emprunteur
À la fin du contrat
De manière anticipée avec accord de la banque 

Quelle est la différence entre vendre en viager et souscrire à un prêt viager hypothécaire ?

Prêt viager hypothécaireVente en viager
Vous conservez la pleine propriété
Vous perdez la propriété du bien
Le montant du PVH n’est pas soumis à l’impôtLa somme reçue est imposée
Le prêt peut être soldé à tout moment
La vente reste effective
La somme est versée en une fois
Vous pouvez :
Toucher un bouquet, puis des rentes
Toucher uniquement des rentes
Vos héritiers peuvent conserver le bien immobilier mis en garantie
Vos héritiers ne seront pas propriétaires de votre logement

 Quelle est la différence entre un PVH et un prêt hypothécaire classique ? 

Avec le PVH, quoi qu’il arrive, la personne âgée est certaine de conserver son bien d’habitation.
Dans le cas d’un prêt hypothécaire classique, en cas de non-paiement, le bien immobilier hypothéqué sera saisi. 

Combien vais-je pouvoir emprunter avec un Prêt Viager Hypothécaire (en %) ?

Le montant du PVH se calcule sur base de 3 critères :

- La valeur du bien immobilier
- L’âge de l’emprunteur
- Le sexe de l’emprunteur (Une femme à une espérance de vie plus longue, elle pourra recevoir un montant moins important comme les intérêts vont se capitaliser et augmenter la dette)
Plus vous êtes jeunes retraités, soit proche de la soixantaine, moins le montant accordé sera important. Le tableau ci-dessous vous donne un aperçu du % de la valeur de votre maison que vous pourriez recevoir. Ces montants sont donnés à titre indicatif et dépendent du sexe et de la composition du ménage (seul ou en couple).

Age de l’emprunteur
Montant du Prêt Viager Hypothécaire
60 à 75 ans
20 % à 30 % de la valeur du bien
80 ans
35 %
85 ans
45 %
90 ans
50 %
95 ans55 %

Prêt Viager Hypothécaire : Quelles sont mes obligations en tant que propriétaire ?

En tant que senior propriétaire ayant fait le choix du PVH, vous avez comme obligations de :

- Avertir la banque si vous vendez votre bien
- Entretenir votre bien immobilier
- Utiliser votre bien uniquement à des fins de logements (interdiction de transformer le bien en un local commercial ou d’y pratiquer une activité professionnelle)

Bon à savoir : Vous pouvez louer votre bien immobilier. 

Pourquoi avoir recours au prêt viager hypothécaire ?

C’est la solution pour obtenir une somme d’argent rapidement sans avoir à passer par des crédits « traditionnels » souvent difficilement accordés aux seniors.

Il s’agit d’un crédit non attribué, c’est-à-dire que l’emprunteur peut faire ce qu’il souhaite de l’argent reçu :

- Réaliser des travaux de transformation pour assurer son maintien à domicile
- Profiter de sa retraite pour voyager
- Acheter une nouvelle voiture
- Aider ses proches dans leurs projets
- Faire bénéficier ses enfants du bien immobilier avant l’héritage
- S’assurer un complément de retraite
- Solder plusieurs crédits à la consommation
- Financer les frais d’un logement en Ehpad 

Ils ont choisi le prêt viager hypothécaire

Nous avons pu aider notre fils et faire des travaux sans payer de primes

Nous sommes tous deux retraités et propriétaires d’une maison.  

Nous souhaitions :

Faire des travaux de rénovation et d’adaptation de notre logement pour y rester le plus longtemps possible.

Aider notre fils à acquérir un premier bien immobilier.  

Malgré nos revenus et notre bien immobilier payé, nous n’avons pas pu réaliser un crédit personnel.

Nous nous sommes retrouvés confrontés à un problème d’assurance.

Ayant besoin de 50 000 euros pour concrétiser notre projet, nous avons envisagé de faire un crédit hypothécaire.

Ce prêt étant garanti par notre bien immobilier, nous n’avions pas besoin d’assurance.

C’est l’une de nos connaissances qui nous a parlé du prêt viager immobilier.

Nous avons trouvé la solution pour financer l’apport nécessaire à la primo-accession de notre fils et réaliser nos travaux sans avoir à payer quoi que ce soit de notre vivant.

Nous restons propriétaires de notre maison, ne sommes pas imposés sur la somme prêtée et laissons à notre fils le choix de conserver ou non le bien à notre décès. 

J’ai pu mettre ma maison en location et vivre en résidence senior

À la mort de mon mari, j’ai décidé de continuer à vivre dans notre maison. Mais avec le temps, l’entretien devenait de plus en plus compliqué. Mes enfants étaient partis depuis longtemps et ont quitté la région. Une résidence senior allait ouvrir ses portes dans mon quartier.

Ça me tentait beaucoup, car c’était un bon moyen de briser ma solitude. J’ai pris mes renseignements.
Ma retraite ne me permettait pas de couvrir l’entièreté des frais de location et de soin. J’en ai parlé à ma fille qui trouvait l’idée excellente.

J’avais le choix entre vendre en viager ou faire un prêt hypothécaire viager.
Je ne voulais pas priver mes enfants de leur héritage et risquer de perdre ma maison. J’ai donc opté pour le PVH avec remboursement des intérêts de mon vivant.

J’ai mis ma maison en location. Je bénéficie ainsi en plus de ma retraite, de 650 euros de loyer et j’ai une somme d’argent à la banque pour les imprévus et petits plaisirs.  

Vous avez encore des questions sur le Prêt Viager Hypothécaire ?

N'hésitez pas à nous contacter !